23.03.20
Photo Quels avantages à être auto-entrepeneur ?

Quels avantages à être auto-entrepeneur ?

Auto-entrepreneur

Un auto-entrepreneur est une personne qui souhaite exercer son activité à titre individuel. Il bénéficie d'un statut allégé et dont les charges sociales sont évaluées en fonction des chiffres d'affaires réalisés. Mais le régime d'auto-entrepreneur présente une panoplie d'avantages, si l'on ne parle que la simplicité et la rapidité des formalités. C'est ce que nous allons voir plus en détail au travers de cet article.

La simplicité des démarches administratives

Le statut juridique auto-entrepreneur est basé sur un régime simple, le régime « microsocial », dans l'optique de favoriser le démarrage d'une activité à faible coût d'investissement. Tous les processus associés à l'auto-entrepreneuriat se révèlent allégés à la création, en cas de changement ou de radiation. Une simple déclaration suffit pour lancer le projet.

Aucun frais d'immatriculation n'est à payer, mais en revanche, un auto-entrepreneur doit ouvrir un compte bancaire réservé à son activité. A cela s'ajoute la simplicité du système de calcul et de paiement des cotisations sociales.

Il en est de même pour la comptabilité et tout ce qui va avec. L'auto-entreprise dispose d'une gestion fortement simplifiée. Très limitées et moins chargées, les obligations comptables se manifestent très favorables pour une création d'entreprise.

En fait, le statut d'auto-entrepreneur n'est pas soumis au même formalisme que les autres types de société. Il n'est pas nécessaire de faire un bilan comptable, ni d'apporter la liasse fiscale tous les ans au service des impôts.

Les avantages fiscaux d'un auto-entrepreneur

Le statut d'auto-entrepreneur bénéficie également d'un régime fiscal avantageux : l'exonération de la TVA. Le prix facturé devient ainsi plus compétitif face à celui d'une entreprise soumise à la TVA puisqu'il n'y a pas de facturation et de déclaration à faire. Cependant, les taxes payées lors des achats et des investissements ne sont pas récupérables.

L'option de prélèvement social et fiscal forfaitaire libératoire offre un avantage pratique en auto-entrepreneuriat. L'auto-entrepreneur paie en une seule fois l'impôt sur le revenu (IR) et les charges sociales obligatoires. Les charges calculées forfaitairement sont à déclarer et à régler chaque mois ou en trimestre.

Ce statut permet non seulement de simplifier la gestion de la trésorerie, mais aussi d'anticiper toutes les charges. Lorsque vous êtes imposable, il constitue un choix intéressant. Il vous offrira l'opportunité de payer moins d'impôts par rapport au régime classique.

Les avantages sociaux à être auto-entrepreneur

Etre un auto-entrepreneur permet de tirer parti d'un régime et d'une gestion de trésorerie simplifiés. La déclaration du chiffre d'affaires peut être faite mensuellement ou trimestriellement selon le choix, dès le lancement de l'auto-entreprise. A cet effet, les cotisations sociales seront calculées facilement et automatiquement suivant le chiffre d'affaires.

Grâce à cette méthode simplifiée, il n'y a pas de cotisations sociales forfaitaires ou minimales en cas d'absence de chiffre d'affaires. C'est un avantage fortement appréciable qui limite énormément les charges de l'auto-entrepreneur au lancement de l'activité. Pourtant, cette aide est limitée à un an. Toutefois, les créateurs d'entreprise en micro-entrepreneuriat auront l'opportunité d'en avoir pour les 3 premières années et sans condition.

Sachez que les auto-entrepreneurs qui sont au chômage peuvent jouir des subventions dédiées aux chômeurs auto-entrepreneurs. Aussi, ils sont redevables à recevoir une formation professionnelle.